RESERVEZ VOTRE SEJOUR

La Boue et l'eau Thermale


Les eau Thermales d'Abano et Montegrotto jaillissent des entrailles de la terre et doivent toutes leurs propriétés bénéfiques à leur parcours qui, une fois dans le sous-sol, parcourent un chemin long de presque trente ans. En effet  des monts Lessini, dans les pré-alpes voisines elles traversent des kilomètres de roche calcaire qui l'enrichissent de nombreux éléments jusqu'à arriver en surface à une température approximative de 87°C.

La précieuse composition chimique de cette eau, est constituée de chlorures de sodium, iode et brome, est reconnue également pour son action anti-inflammatoire. En fait cette précieuse ressource est utilisée dans la balnéothérapie pour soigner de nombreuses pathologies comme les rhinites chroniques, les laryngites, les sinusites chroniques, les trachéites, les trachéo-bronchites, les maladies allergiques de l'appareil respiratoire ou otites chroniques.

En outre l'eau thermale est fondamentale pour le développement des boues utilisées pour soigner d'autres innombrables pathologies.

Les boues de nos thermes macèrent entre 2 et 6  mois dans des cuves de remplacement additionnées d'eau thermale. Elles sont caractérisées par une concentration élevée de cyanobactéries, certaines d'entre elles se trouvent uniquement dans ces boues. Ces bactéries sont très importantes car elles produisent des substances aux actions anti-inflammatoires comme  la cortisone mais sans effets nocifs.

Les autres glycoprotéines aux effets anti-inflammatoires sont produites par les algues diatomées présentes en forte concentration sur le fond des cuves de maturation de la boue thermale.


Les eau Thermales d'Abano et Montegrotto jaillissent des entrailles de la terre et doivent toutes leurs propriétés bénéfiques à leur parcours qui, une fois dans le sous-sol, parcourent un chemin long de presque trente ans. En effet  des monts Lessini, dans les pré-alpes voisines elles traversent des kilomètres de roche calcaire qui l'enrichissent de nombreux éléments jusqu'à arriver en surface à une température approximative de 87°C.

La précieuse composition chimique de cette eau, est constituée de chlorures de sodium, iode et brome, est reconnue également pour son action anti-inflammatoire. En fait cette précieuse ressource est utilisée dans la balnéothérapie pour soigner de nombreuses pathologies comme les rhinites chroniques, les laryngites, les sinusites chroniques, les trachéites, les trachéo-bronchites, les maladies allergiques de l'appareil respiratoire ou otites chroniques.

En outre l'eau thermale est fondamentale pour le développement des boues utilisées pour soigner d'autres innombrables pathologies.

Les boues de nos thermes macèrent entre 2 et 6  mois dans des cuves de remplacement additionnées d'eau thermale. Elles sont caractérisées par une concentration élevée de cyanobactéries, certaines d'entre elles se trouvent uniquement dans ces boues. Ces bactéries sont très importantes car elles produisent des substances aux actions anti-inflammatoires comme  la cortisone mais sans effets nocifs.

Les autres glycoprotéines aux effets anti-inflammatoires sont produites par les algues diatomées présentes en forte concentration sur le fond des cuves de maturation de la boue thermale.